La grosse truie guérardienne m'écrit un e-mail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La grosse truie guérardienne m'écrit un e-mail

Message par Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 27 Avr - 22:49

Le gros Bontemps m'envoie un e-mail :

JP B a écrit:Dis donc, Francis, le Clown Masturbateur d'Insectes avec des gants de boxe, au lieu de s'attarder avec une frénésie hargneuse sur un détail absolument secondaire (qui l'avait conduit, quant à lui, a affirmer que la Papauté devait perdurer pendant 100 ans après avoir cessé d'exister, conformément au Canon 102 § 1, telle une vulgaire institution ecclésiastique – c'est-à-dire humaine –  alors qu'elle est, avec toute la Hiérarchie enseignante, d'institution divine et qu'à ce titre elles doivent perdurer toutes deux jusqu'à la fin du monde en vertu des divines promesses de Notre-Seigneur Jésus-Christ en S. Matt. XXVIII 20, et qu'en conséquence, les dires mortes, c'est faire mentir Dieu Lui-même !...) pourrait-il enfin préciser comment il envisage aujourd'hui la permanence de l'Apostolicité de l'Église ?

On voit bien qu'il n'a plus d'autre argument sérieux que l'invective gratuite, déplacée et qui ne ridiculise que lui !...

-- Jean-Paul BONTEMPS

1- Des détails secondaires ... c'est précisément sur cela que s'est construite la thèse du gros. Pas le choix de les aborder donc ...

2- Le gros prétend que j'ai dit que la Papauté devait perdurer pendant 100 ans après avoir cessé d'exister, conformément au Canon 102 § 1.

Or, c'est faux.

Ce que j'ai fait toutefois, c'est de démontrer que l'Église est une personne morale de droit divin (canon 100). J'ai utilisé ensuite le canon 102 pour démontrer par analogie la perpétuité naturelle des personnes morales, et que conséquemment, si une simple personne morale de droit ecclésiastique peut continuer d'exister 100 ans après la disparition de ses membres physiques, à plus forte raison, une personne morale de droit divin continue fichtrement d'exister après la disparition de ses membres puisque le délai de 100 est imposé par le droit ecclésiastique, lequel ne peut imposer une limite de temps à une personne morale instituée par Dieu.

Et donc, même s'il n'y avait plus de fidèles depuis mille ans, deux mille ans, ou trois mille ans (etc) ... l'Église existerait encore et toujours. Eh oui !  Very Happy

Mais le gros ne comprend pas cela.

Son p'tit cerveau de crapaud lui dicte que si l'occupant du Saint-Siège ainsi que tous les fidèles disparaissaient, l'Église et le Siège Apostolique n'existeraient plus aussitôt ... tandis que le Sacré Collège des cardinaux continuerait d'exister pendant 100 ans (can. 102)

3- Le gros me demande comment j'envisage aujourd'hui la permanence de l'Apostolicité de l'Église.

Or, il lui a été répondu plusieurs fois que je ne connaissais pas la solution à ce mystère. Et le gros non plus ne connaît pas la solution ... il ne connaît tellement pas la solution qu'il essaie de se convaincre lui-même de toutes ses forces que sa thèse farfelue et toute croche est la solution (car c'est bien cela : le grand combat de Bontemps consiste en ce qu'il tente chaque jour de se convaincre lui-même que la thèse est bonne) quand en temps normal elle le ferait probablement rire plus qu'autre chose.

Toutefois, ce que je sais, ce dont je suis sûr, c'est que la solution proposée par la thèse humoristique du gros est mauvaise, inexacte et erronée.

Et donc que Bontemps devra malheureusement se rouler la thèse du Père Guérard pour ensuite se la rentrer profond (mais en douceur) dans le cul.
avatar
Carolus.Magnus.Imperator.
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://charlemagne.forumolympique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grosse truie guérardienne m'écrit un e-mail

Message par Drumont le Jeu 28 Avr - 17:42

Il est comme la FSSPX, Una Cum (à un degré moindre) la secte conciliaire.

Drumont

Messages : 2
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grosse truie guérardienne m'écrit un e-mail

Message par Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 28 Avr - 20:02

avatar
Carolus.Magnus.Imperator.
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://charlemagne.forumolympique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grosse truie guérardienne m'écrit un e-mail

Message par chouan le Mar 20 Juin - 12:37

Joseph Falcon, S.M., LA CRÉDIBILITÉ DU DOGME CATHOLIQUE, apologétique scientifique, p.496, Émmanuel Vitte, 1948 a écrit:


§ IV


L'Apostolicité.


D'une façon générale, elle est l'identité d'une Église avec l'Église des Apôtres, sous le triple rapport de la foi, du culte, du gouvernement ou de la juridiction. - Mais, en tant que note, l'Apostolicité


est seulement : l'identité d'une Église avec l'Église des Apôtres sous le rapport de la JURIDICTION. - L'Apostolicité de foi ou de doctrine n'est pas "note"; car pour établir qu'une doctrine déterminée est d'origine.


apostolique, il faut au préalable connaître que la confession qui l'enseigne est la vraie Église.


Toute Apostolicité venant du Souverain Pontife , c'est la source . sunny


Chanoine Eugène Duplessy, APOLOGÉTIQUE, livre III, p.166-167, 1923 a écrit:


L'apostolicité de l'Église.


1. L'apostolicité, dans la volonté de Jésus-Christ.


- Être "apostolique", pour l'Égise, c'est être l'Église des apôtres, c'est-à-dire la même Église qu'ils ont fondée et qui s'est continuée depuis eux jusqu'à nous.


1° Pour qu'une Église soit aujourd'hui celle des apôtres, deux conditions sont nécessaires, l'une matérielle et l'autre formelle :


a) La condition matérielle, c'est que cette Église, en fait, enseigne la même doctrine, ait la même morale et pratique les mêmes rites que l'Église fondée par les apôtres.


Que cette condition soit nécessaire, cela est évident ; mais elle ne serait pas, à elle seule, suffisante. En effet, on peut, à la rigueur, faire cette hypothèse : dans un pays païen, des hommes ayant eu connaissance du christianisme prêchent et fondent une religion semblable, de même doctrine, de même morale, de mêmes rites ; cette religion sera matériellement identique à celle des apôtres, elle ne sera pourtant pas apostolique : il lui manque, pour cela, un élément formel bien autrement important que la similitude matérielle !


b) Cette condition formelle, nécessaire pour qu'une Église soit de droit apostolique, c'est que ses chefs remontent jusqu'aux apôtres par une tradition ininterrompue d'autorité, de pouvoir et de mission. En effet, l'ensemble de la doctrine chrétienne n'est pas une acquisition de la raison humaine : c'est un dépôt apporté du ciel par Jésus-Christ, confié par lui aux apôtres , et qui doit passer de mains autorisées en mains autorisées jusqu'à la fin des siècles. L'Église apostolique est celle qui possède ce dépôt, et non un autre dépôt qui lui ressemble plus ou moins ! Car, si elle possède identiquement le même dépôt que Jésus a confié aux apôtres, c'est que ce dépôt lui est parvenu par une suite ininterrompue de dépositaires autorisés, c'est-à-dire unis à Pierre ou à ses successeurs : c'est cette succession qui la relie aux apôtres et constitue, en conséquence, son apostolicité. On voit par là que l'apostolicité est inséparable de l'unité.

avatar
chouan

Messages : 140
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grosse truie guérardienne m'écrit un e-mail

Message par chouan le Ven 23 Juin - 19:22

1er Concile du VATICAN (20e oecuménique), 8 décembre 1869-20 octobre 1870. Denzinger. 3053- ( Pie IX. Vatican .I, sse IV,Ch.I)

Nous enseignons donc et Nous déclarons que, suivant les témoignages de l'Evangile, la primauté de juridiction sur toute l'Eglise de Dieu a été promise et donnée immédiatement et directement par le Christ notre Seigneur à l'apôtre saint Pierre. C'est en effet au seul Simon, auquel il avait été déjà dit : "Tu t'appelleras Cephas" Jn 1,42, après que celui-ci l'avait confessé en disant : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant", que le Seigneur a adressé ces paroles solennelles "Heureux es-tu, Simon, fils de Jona, car ce n'est pas la chair ni le sang qui te l'ont révélé, mais mon Père qui est dans les cieux ; et moi, je te dis que tu es Pierre et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle. Et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié au ciel, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans le ciel" Mt 16,16-49. Et c'est au seul Simon Pierre que, après sa Résurrection, Jésus conféra la juridiction de pasteur et de guide suprême sur tout son troupeau en disant: "Pais mes agneaux, pais mes brebis" Jn 21,15-17
avatar
chouan

Messages : 140
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grosse truie guérardienne m'écrit un e-mail

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum