Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par Gérard Laurençon le Sam 16 Sep - 7:41

Raoul Naz, Traité de Droit Canonique, deuxième édition, tome 2, p. 370
"En tant qu'il se borne à demander et à recevoir les consentements matrimoniaux, l'Ordinaire du
lieu ou le curé n'accomplit ni un acte du pouvoir d'ordre, ni un acte du pouvoir de juridiction,
mais un acte d'administration relevant de son office."


Un de mes adversaires en donnant la citation ci-dessus affirme qu'en conséquence, il n'y aurait pas besoin de juridiction pour qu'un mariage soit valide.

Personnellement, je m'étonne que Raoul Naz ait pu faire cette affirmation ou alors, je ne comprends pas tout et l'explication se trouve peut-être dans le "en tant que" c'est à dire "si  l'on ne regarde que cet aspect".

Mon incompréhension, mon objection, se trouve dans le fait qu'une personne accomplissant "un acte d'administration relevant de son office" ne peut le faire que parce qu'il a juridiction... Donc je ne comprends plus rien !

Pouvez-vous éclaircir cette question s'il vous plait je vous en serait très reconnaissant.

Gérard

Gérard Laurençon

Messages : 5
Date d'inscription : 28/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par chouan le Sam 16 Sep - 11:41

Gérard Laurençon a écrit:Raoul Naz, Traité de Droit Canonique, deuxième édition, tome 2, p. 370
"En tant qu'il se borne à demander et à recevoir les consentements matrimoniaux, l'Ordinaire du
lieu ou le curé n'accomplit ni un acte du pouvoir d'ordre, ni un acte du pouvoir de juridiction,
mais un acte d'administration relevant de son office."


Un de mes adversaires en donnant la citation ci-dessus affirme qu'en conséquence, il n'y aurait pas besoin de juridiction pour qu'un mariage soit valide.

Personnellement, je m'étonne que Raoul Naz ait pu faire cette affirmation ou alors, je ne comprends pas tout et l'explication se trouve peut-être dans le "en tant que" c'est à dire "si  l'on ne regarde que cet aspect".

Mon incompréhension, mon objection, se trouve dans le fait qu'une personne accomplissant "un acte d'administration relevant de son office" ne peut le faire que parce qu'il a juridiction... Donc je ne comprends plus rien !

Pouvez-vous éclaircir cette question s'il vous plait je vous en serait très reconnaissant.

Gérard

Je vais voir cela , car j'ai à la maison le dit Traité ,toutefois il faut un Office un ministère conféré par l'ordinaire ...Qu'elle office a les Lulus de la FSSPX ???? qui dit office dit incardination !..
avatar
chouan

Messages : 140
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par chouan le Sam 16 Sep - 12:23

Raoul Naz.Traité de Droit Canonique.Chapitre.IV.Célébration du mariage.p.370,a écrit:

I. Forme Juridique Ordinaire : Condition de Validité.

En Général: Can 1094 .Sont seuls valides les mariages qui sont contractés devant le curé ou l’Ordinaire du lieu,ou un prêtre délégué par l’un d’entre eux,et devant deux témoins,selon les règles exprimées dans les canons suivent,et sauf les exceptions formulées aux Can.1098 et 1099.
 

et en bas de page :

En tant qu'il se borne à demander et à recevoir les consentements matrimoniaux, l'Ordinaire du lieu ou le curé n'accomplit ni un acte du pouvoir d'ordre, ni un acte du pouvoir de juridiction,mais un acte d'administration relevant de son office,il perd le droit d’accomplir cet acte,il est de meme privé de ce droit après sentence déclaratoire ou condamnatoire le suspendant d’une façon générale ou spécialement de son office.

Mais avant :

Raoul Naz.Traité de Droit Canonique.Chapitre.IV.Célébration du mariage.p.370,a écrit:

419. En ce qui concerne l'Ordinaire du lieu et le curé :

1° Jouissance de l'office n"cessaire - Can 1095,§1. Le Curé et l'Ordinaire du lieu assistent validement au mariage.
Seulement depuis le jour de la prise de possession canonique du bénéfice selon la norme des canon ,ou l'entrée en fonctions, et s'ils n'ont pas été excommuniés ou interdit ou suspens de leur office par sentence ou déclarés tels.



Bref, quel Office ( une cure ) de Curé a un Lulu de la FSSPX ?????
avatar
chouan

Messages : 140
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par Gérard Laurençon le Sam 16 Sep - 16:48


"En tant qu'il se borne à demander et à recevoir les consentements matrimoniaux, l'Ordinaire du lieu ou le curé n'accomplit ni un acte du pouvoir d'ordre, ni un acte du pouvoir de juridiction,mais un acte d'administration relevant de son office,il perd le droit d’accomplir cet acte,il est de meme privé de ce droit après sentence déclaratoire ou condamnatoire le suspendant d’une façon générale ou spécialement de son office."

Merci Chouan pour ta réponse qui confirme évidemment qu'il faut un juridiction pour qu'un prêtre officie un mariage. Toutefois, il reste que la citation ci-dessus laisse croire que l'ordinaire n'accomplit pas un acte de juridiction, ce qui est contradictoire avec tes citations et avec ce que l'on sait et avec ce que l'on a toujours soutenu. Comment l'expliquer. Si il reste ce point trouble, c'est largement suffisant pour eux pour se justifier et pour nous flinguer. La confusion ou même la moindre incertitude est à leur avantage et non pas à l'avantage de ceux qui veulent et aiment la vérité.

Gérard Laurençon

Messages : 5
Date d'inscription : 28/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par Gérard Laurençon le Sam 16 Sep - 16:49

erreur ! message en double

Gérard Laurençon

Messages : 5
Date d'inscription : 28/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par chouan le Sam 16 Sep - 17:00

Gérard Laurençon a écrit:
"En tant qu'il se borne à demander et à recevoir les consentements matrimoniaux, l'Ordinaire du lieu ou le curé n'accomplit ni un acte du pouvoir d'ordre, ni un acte du pouvoir de juridiction,mais un acte d'administration relevant de son office,il perd le droit d’accomplir cet acte,il est de meme privé de ce droit après sentence déclaratoire ou condamnatoire le suspendant d’une façon générale ou spécialement de son office."

Merci Chouan pour ta réponse qui confirme évidemment qu'il faut un juridiction pour qu'un prêtre officie un mariage. Toutefois, il reste que la citation ci-dessus laisse croire que l'ordinaire n'accomplit pas un acte de juridiction, ce qui est contradictoire avec tes citations et avec ce que l'on sait et avec ce que l'on a toujours soutenu. Comment l'expliquer. Si il reste ce point trouble, c'est largement suffisant pour eux pour se justifier et pour nous flinguer. La confusion ou même la moindre incertitude est à leur avantage et non pas à l'avantage de ceux qui veulent et aiment la vérité.


Rien d'anormal , Car l'Eveque du Diocèse ou son Curé ne sont pas les ministres du dit sacrement de mariage , mais les témoins canonique de la Ste Eglise Catholique du dit sacrement  , seule la Bénédiction nuptiale relève du pouvoir d'ordre & juridiction pour la Licéité de la bénédiction .
avatar
chouan

Messages : 140
Date d'inscription : 22/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par Gérard Laurençon le Dim 17 Sep - 2:54

"Rien d'anormal , Car l'Eveque du Diocèse ou son Curé ne sont pas les ministres du dit sacrement de mariage , mais les témoins canonique de la Ste Eglise Catholique du dit sacrement , seule la Bénédiction nuptiale relève du pouvoir d'ordre & juridiction pour la Licéité de la bénédiction ."

Ah ça y est moi avoir pigé ! Désolé, il m'a fallut du temps et beaucoup de sollicitude de votre part ! Comme quoi soit on a la fibre du juriste comme CMI ou Choan soit on est un gros plouc sur le sujet.

La solution est toute simple. Donc le connard qui m'envoie cet argument pour me dire qu'il n'y a pas besoin de juridiction pour qu'un mariage soit valide, il va falloir qu'il cherche un peu à comprendre ce qu'il n'a pas compris si il n'est pas plus doué que moi en droit Canon, soit il faudra qu'il avoue avoir avancé une argument qui se retourne contre lui.

En tous cas merci Chouan et je m'excuse d'avoir insisté mais tant que je n'avais pas compris cela faisait de moi une personne qui avait une faille dans ses propres références du Droit Canonique.

Gérard Laurençon

Messages : 5
Date d'inscription : 28/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Necessité ou non nécessité de la juridiction de l'Eglise dans le mariage ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum